Ci après figurent les documents de travail mis à jour au fur et à mesure de échanges.

ceux ci restent confidentiels au sein du groupe de travail.

Référentiel surveillance médicale de course nautique

Référentiel à écrire en groupe

Procédures surveillance médicale entrainement GC32 Groupama ST

Télécharger
Document de travail pour les entraienement GC32
en cours de modification et d'évolution
groupamaST 26-03-2016.docx
Document Microsoft Word 1'023.4 KB

Procédures et document pour la VOR 2015 Lorient

Télécharger
Document édité pour la VOR en juin
Document qui avait été transmis à l'organisation de la course , antenne sécu à Port Louis sur place avant le début des épreuves. Nb modèle de convention dans le document à l afin signé entre le CH et l'organisateur local. Un médecin sur l'eau pour les bateaux de "course", était une exigence de l'organisateur Volvo
VorMedProcédureJuin2015.docx
Document Microsoft Word 1.8 MB

Quelques éléments de traumato GC32

Un des accidents sur les AC50 a été le dessalage et casse du mat. Un équipeir est resté coincé sous le bateau et est mort noyé ( pas de notion de trauma à priori en plus). Dans les courses AC50 les équipiers sont dotés désormais d'une spare air. Leur gilet ne peut se gonfler que sur commande manuel... pb en cas de TC et éjection...

Un accident lors d'une régate en GC32  . Un semi rigide de la surveillance s'est encastré sous Artémis. Heureusement pas de percussion des équipiers du semi avec les foils..

Un des pb potentiels et déjà rencontré est la percussion contre le foil relevé ( ici en noir) d'un équipier sur un stop.. Le bord est tranchant. Des casques ont été entamés...Il est prévu une protection faciale type footbal américain pour protéger la face

La vidéo ci après permet de se rendre de quelques risques évidents:

Chute d'un équipier et percussion avec le safran ou avec le bateau qui peut suivre, en particulier si coup de barres violent virement de bord ou départ.

Le dessalage pose le pb de l'éjection et possible percussion avec un élément du bateau et notion de décélération.

La voile sur les AC 40 et 50 est une aile et donc flotte. Souvent le dessalage se fait par l'avant avec enfournement vidéo ci aprés avec AC 50

Procédures existantes

Télécharger
Procédures GC32
Plusieurs cas sont envisagés, mais le relai sur place et SMUR passe par le MRCC.. et il me semble qu'entre les deux il faut que le lien soit plus détaillé...(JMarc)
SAFETY-PROCEDURESGC32.pdf
Document Adobe Acrobat 438.3 KB
Télécharger
Procédure mise enplace Gd prix Guyader DZ
Procédure utilisée par Dr JC Fimbaut pour le grand prix Guyader et tenant compte de son expérience en sport automobile.
Procédure d'évacuation-GPGuyader.doc
Document Microsoft Word 34.5 KB
Télécharger
Fiche transmise à l'organisation sécurité locale avant la course concernant le bateau exigé par l'organisateur général VOlvo dans son cahier des charges ( aucune compétence particulière ou matériel n'était exigé)
VorMedProcédureJuin2015.docx
Document Microsoft Word 1.8 MB

Bibliographie

Débriefing et remarques sur expériences

VOR et GROUPAMA

Eléments de débriefing suite aux EVAMED sur les deux accidents récents Vor et GC32.

-Les membres de la chaîne de secours doivent connaître l’organisation « secouriste ou médicale » locale prévue même si elle n’est pas dans un cadre connu ( SMUR ).  Ces membres locaux doivent avoir un briefing commun au mieux sur l’eau si ils ne se connaissent pas (Quelles compétences existent sur quels bateaux, quels matériels.?.).

-La mise en condition et la gestion d’une EVAMED sur semi rigide est difficile, voir impossible si condition de mer au delà de 20 nœuds. Le rapatriement sur une zone de repli terrestre connue de tous est préférable. Seule quelques pathologies particulières comme la traumatologie axiale limite le déplacement du semi rigide  et obligera l'EVAMED... mais alors comment ? on replonge la victime en univers marin, vedette de secours permettant l'hélitreuillage venant en renfort ?.

-Le bilan sur support papier est pas forcément adéquat sur zodiak. Le format électronique et envoi GSM peremt d’adjoindre des photographies de la situation et ou des lésions qui permettent au SCMM ou au SAMU de conforter le bilan initial qui n’est pas forcément fait par un médecin.

-La dotation doit être très concise et bien connue, facile à ouvrir sur une banquette avec des kits prêts : Pansement hémorragique, Perfusion. Se pose la nécessité de Quick Clot et exacyl en cas de lésion très hémorragique .

-L’équipe médical locale, doit avoir un statut officiel et connu. Un modèle de convention a été proposé dans le cadre de la VOR et est joint. Les IDE ne peuvent intervenir que en lien avec le médecin. Ces équipes ne doivent avoir qu’un rôle de renfort et non se substituer au secours habituels ( SMUR maritime ou SMUR Local). Cette équipe doit connaître le plan d’eau, et les zones de replis et a un rôle privilégié dans l'échange sur la  décision et orientation d’EVAMED par le SCMM.

Un traumatisé grave, du fait de l’éxiguité sur le zodiak nécessite une équipe en tête de malade et une autre au membres inférieurs avec le matériel déployé sur une zone sèche ( banquette). Une boite étanche type Pelican ouverte, permet également d’avoir accès aux produits qui doivent être bien identifiés.

- L’hypothermie est un facteur inéluctablement menaçant et doit être combattue en permanence.

- La protection de l’infection des zones exposées est difficile… système de sacs à prévoir ?

-L’intervention médicale et les informations qui transitent doivent être protégées. La zone de secours doit faire l’objet d’une protection d’autres semi rigides pour limiter les mouvements occasionnés par l’arrivée d’autres bateaux. La protection du secret médical vis à vis des médias doit rester une priorité.

-Il est très difficile d’entendre les informations Cross ou autres via une VHH classique, un relai amplifié par haut parleur est une solution permettant à tous les sauveteurs de suivre les étapes et demandes d’information par le Cross en temps réel tout en travaillant, car le médecin ou secouriste à du mal à faire les deux...

-Sur terre privilégier les EVAMED avec hélico posé sur DZ que les hélitreuillage ( Temps plus long et dangers de la manœuvre) ou VSAV + SMUR

Fiches médicales

Télécharger
Fiche type CCMM
fiche_de_renseignements_medicaux.doc
Document Microsoft Word 51.0 KB
Télécharger
Fiche type FFV ( utilisée pour les MOD 70)
DossierMed.doc
Document Microsoft Word 78.0 KB